Modernisation de l’axe 3 Bruxelles-Luxembourg

Depuis plusieurs années, l'axe 3 fait l’objet de vastes travaux de modernisation de ses infrastructures ferroviaires. Ces travaux doivent permettre une augmentation de la vitesse des trains et améliorer ainsi les temps de parcours entre Bruxelles et Luxembourg.

Un programme de modernisation global

L’Axe 3 relie Bruxelles à la frontière avec le Grand-Duché de Luxembourg. Il est constitué des lignes 161 (Bruxelles-Namur) et 162 (Namur-frontière) et présente une longueur totale de 226 km. Son tracé est sinueux, on y dénombre plus de 150 courbes sur le seul territoire belge. Cette sinuosité explique la vitesse de référence relativement basse (130 km/h) de cet axe international ainsi que la présence de nombreuses zones de circulation à vitesse réduite. A l'initiative des gouvernements belge et luxembourgeois, Infrabel a entamé en 2007 d'importants travaux de modernisation des infrastructures ferroviaires sur cet axe.

Ce vaste projet de modernisation prévoit de remédier à l’ensemble des limitations jusqu’à la frontière grand-ducale et permettra ainsi d’en relever la vitesse de référence à 160 km/h sur les tronçons suffisamment longs pour permettre une accélération et décélération. Cette augmentation de vitesse amènera un gain de temps estimé entre 11 et 20 minutes en fonction du type de train utilisé.

L'amélioration attendue des performances ferroviaires sur l'axe Bruxelles-Luxembourg devrait permettre de renforcer la compétitivité et la rentabilité du rail, et alléger le trafic automobile sur les grands axes autoroutiers à destination ou en provenance du Grand Duché de Luxembourg.

Les travaux de modernisation prévus

Ce projet implique de nombreux et importants travaux de modernisation de l'infrastructure ferroviaire et d'extension de capacité.

La modernisation de l’Axe 3 implique les activités suivantes :

  • Amélioration du tracé des courbes les plus contraignantes 
  • Modernisation des gares de passage : trois gares se verront complètement transformées (Jemelle, Gembloux, Ciney) 
  • Régularisation de l’entrevoie à 2,25 m pour autoriser une vitesse de référence de 160 km/h 
  • Remplacement d’ouvrages d’art 
  • Assainissement de la plate-forme des voies en ce compris le traitement des parois rocheuses et grands déblais 
  • Réalisation de la réélectrification de l’axe et la mise en place de l’alimentation en 25kV 
  • Modernisation de la signalisation avec passage à la technologie EBP – PLP

Les réalisations finalisées

  • Les tronçons Arlon – frontière luxembourgeoise et Hatrival – Lavaux sont entièrement modernisés et réélectrifiés
  • Les travaux de génie civil sont finalisés pour 10 courbes
  • 49 ouvrages d’art (sur 50) ont été renouvelés et 19 passages à niveau ont été supprimés sur les lignes161 et 162
  • Les gares de Jemelle et Gembloux ont été entièrement modernisées
  • Les travaux sont en cours sur les tronçons Namur – Ciney et Habay – Arlon.

Chantiers