Vols de câbles – Bilan 2017 - 21/03/2018

Aujourd’hui, une tentative de vol de câbles à Enghien a fortement perturbé la circulation des trains entre Tournai et Bruxelles. C’est l’occasion de faire le bilan 2017 des faits constatés. L’an dernier, 104 vols de cuivre ont été comptabilisés sur le réseau ferroviaire belge contre 126 en 2016. Il s’agit d’une diminution de 17 %.

câbles

Tendance à la baisse

2017 marque un point bas par rapport à 2012, année où 1.362 faits ont été constatés … un triste record ! L’an dernier, 104 vols de cuivre ont été commis sur le réseau des chemins de fer belges. Entre 2012 et 2017, on note ainsi une chute supérieure à 92 % du nombre de faits. En comparaison avec 2016, la diminution est d’un peu plus de 17 %.

Cette tendance à la baisse est le résultat d’actions ciblées d’Infrabel, de la SNCB, de la police et des autorités. L’ensemble des mesures intègre le cadre du Plan d’action national contre les vols de câbles. Ce plan lancé en 2013 comprend des actions comme :

  • le remplacement du cuivre par de l’aluminium où c’est possible
  • l’enfouissement et l’ancrage dans le sol des câbles
  • la sensibilisation des ferrailleurs à la problématique

Pour rappel, depuis juillet 2013, il est interdit de vendre du cuivre contre un paiement en cash. Qui plus est, les voleurs sont punis plus sévèrement.

Restons vigilants !

Bien que le nombre de vols de cuivre diminue année après année, la vigilance reste de mise.  Pour autant, il y a encore de trop nombreux vols commis. 62,50 % du nombre de vols de cuivre sur le domaine ferroviaire ont lieu en Wallonie ; plus particulièrement dans les arrondissements judiciaires de Liège et du Hainaut. Cela s’explique en partie par la situation géographique (proximité de la frontière avec l’Allemagne et la France) ou la situation socio-économique locale.

La Flandre suit avec 32,69 %. La Flandre-Orientale et Anvers y affichent les plus mauvais scores. Bruxelles quant à elle représente 4,81 % du nombre de vols.

Conséquences sur la circulation des trains

Une grande partie des vols de câbles occasionne des retards pour le trafic ferroviaire. Cette situation se rencontre si les voleurs endommagent des installations en découpant des câbles lors de leur pillage. En 2017, on a comptabilisé 5.191 minutes de retards cumulés (soit 14 minutes par jour) pour le trafic ferroviaire suite aux vols de câbles.

Bilan vols de câbles - 2017