Résultats 2016 d'Infrabel sous contrôle - 29/03/2017

Grâce à une gestion financière rigoureuse et une rationalisation stricte, Infrabel a réussi en 2016 à garder ses résultats d’exploitation sous contrôle et à stabiliser sa dette. Infrabel a investi quelques 886 millions d’euros dans la maintenance et la sécurité accrue de l'infrastructure ferroviaire belge.  La préservation d'un équilibre budgétaire reste un objectif stratégique majeur pour Infrabel.

Une entreprise financièrement saine comme base d'un bon fonctionnement opérationnel

Infrabel a clôturé 2016 sur un résultat global légèrement négatif (EBT) de -11,6 millions d’euros. Cela découle d'un résultat récurrent brut d'exploitation (REBITDA) de 55 millions d’euro dont il faut encore déduire les intérêts sur les dettes reprises de l'ancienne SNCB Holding, les provisions et les résultats non-récurrents. Les économies supplémentaires sur dotations annoncées en juin 2016, pour un montant de 60,4 millions d’euros, sont à la base de ce résultat global de -11,6 millions d’euros, mais Infrabel a réussi à neutraliser l’impact sur les résultats de 2016 à hauteur de 80%.

Malgré ces économies imprévues, cette performance n'a été possible que grâce à une politique budgétaire rigoureuse axée sur une gestion prudente à tous les niveaux, destinée à compenser la baisse des dotations publiques, et via un accroissement de la productivité. Le niveau d’endettement de l’entreprise a malgré tout une légère tendance à la baisse. Garder les fondements d’une entreprise financièrement saine est une des 5 priorités d’Infrabel.

Le produit des redevances d'infrastructure, d'un montant de 702 millions d’euros, a augmenté de 2% en comparaison avec 2015. Cette légère progression tient principalement à une indexation (légale) des tarifs ainsi qu’à une évolution légèrement positive du volume de trafic au niveau du transport de marchandises.

En 2016, le nombre effectif de sillons s'est élevé à 1.525.048 au total et, chaque jour, 4.167 trains ont circulé sur le réseau ferroviaire belge (ce qui donne une moyenne de 3.764 sillons voyageurs/jour et de 403 sillons marchandises/jour).

L'effectif de personnel d'Infrabel a baissé, passant de 11.359 unités à temps plein début 2016 à 10.637 unités à temps plein fin 2016. Cette évolution a été rendue possible par des départs naturels compensés en partie par des recrutements complémentaires, principalement dans les métiers techniques (en pénurie).

 

2016: près de 900 millions d’euros dans la sécurité et la qualité

En 2016, Infrabel a pu réaliser intégralement son programme d'investissement et investir au total 886 millions d’euros dans l'infrastructure ferroviaire avec un focus sur la sécurité, la ponctualité et le maintien de la capacité. Infrabel reste l'un des plus gros investisseurs de Belgique et continue ainsi à soutenir l'essor de l'économie tout en demeurant l'un des acteurs-clés de la mobilité.

Pour ses investissements, Infrabel s'est adaptée aux ressources financières disponibles et la dotation publique de 824 millions d’euros a effectivement été consommée dans son intégralité

 

2017: focus sur des investissements orientés clientèle

Un nouveau plan pluriannuel d'investissement 2016-2020 qui intègre les efforts budgétaires réclamés est en cours d'élaboration. Dans les années à venir, le réseau ferroviaire belge sera toujours demandeur d'investissements substantiels pour pouvoir rencontrer les besoins de mobilité en hausse et renouveler les installations. En réponse à la stratégie de l'autorité, Infrabel transposera ces défis dans son programme d'investissement avec un focus sur un réseau ferroviaire sûr et de qualité sous l'angle d'une vision orientée clientèle. 

Concrètement, Infrabel poursuivra ses efforts d'accroissement permanent de la sécurité avec en premier lieu le déploiement progressif de l'ETCS sur le réseau ferroviaire belge (conformément au masterplan commun avec la SNCB). De plus, Infrabel, conjointement avec l'opérateur ferroviaire SNCB, continue de mettre l'accent sur des mesures ciblées en vue d'une amélioration graduelle de la ponctualité au bénéfice de tous les voyageurs