Avec près de 100 postes à pourvoir d’urgence, Infrabel organise une action de recrutement hors norme - 19/05/2017

Dans les années qui viennent, une grande partie du personnel d’Infrabel partira à la retraite. Trouver des personnes compétentes constitue un sérieux défi. C'est la raison pour laquelle le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, en collaboration avec HR Rail, organise à Bruxelles deux journées de recrutement hors norme. Au programme de ces « Job Days » : la découverte des nombreux métiers passionnants du rail, un speed-dating… et la possibilité de repartir, le jour-même, avec un contrat !

Recherche d’urgence quelque 90 personnes

Infrabel entretient, modernise et renouvelle l'infrastructure ferroviaire en Belgique. Une tâche essentielle pour laquelle le gestionnaire d'infrastructure recherche d’urgence de nouvelles recrues. A court terme, en Région de Bruxelles-Capitale, Infrabel est prête à engager immédiatement 90 nouveaux collaborateurs!

Ils seront amenés à travailler sur 2 sites. L’atelier de Schaerbeek d’abord. C’est là que l’on fabrique notamment les voies, en soudant les rails les uns aux autres... Ces éléments sont ensuite envoyés à travers toute la Belgique vers les chantiers de renouvellement de l’infrastructure. Autre cadre de travail, le Centre Logistique Infrastructure (CLI) de Bruxelles-Petite-Île. Un « CLI » est un site sur lequel sont regroupées toutes les activités de maintenance de l’infrastructure ferroviaire. Le rôle des agents du CLI est d’autant plus crucial qu’ils sont amenés à intervenir rapidement en cas de panne et d'incident. Et chaque seconde compte : plus un incident dure, plus son impact sur la ponctualité est conséquent.

Repartir avec un nouvel emploi

Trouver des personnes compétentes et motivées représente un sérieux défi. C'est la raison pour laquelle Infrabel organise, en collaboration avec HR Rail, deux « Job Days » hors du commun. Ces 19 et 20 mai, les personnes intéressées sont invitées au CLI de Bruxelles-Petite-Île. Accueillis par leurs « peut-être futurs collègues », ils vont découvrir les différents emplois proposés. Au terme de cette immersion dans le monde ferroviaire, et grâce à un processus de recrutement simplifié, il leur sera possible de signer un contrat. Ainsi, celui qui le souhaite et qui réunit les compétences demandées peut repartir avec un nouvel emploi en poche !

Des profils très variés

En région de Bruxelles-Capitale, Infrabel recherche des profils très variés. Il s'agit principalement de personnes qui seront en charge de l'entretien, du montage, du démontage et du réglage des aiguillages et des voies. Infrabel recherche également des électromécaniciens pour les caténaires (alimentation électrique) et la signalisation, et des conducteurs pour ses trains de travaux. Spécifiquement pour les « Job Days » de Bruxelles, des personnes non diplômées peuvent également remettre leur candidature pour différents postes vacants. La formation est assurée en interne.

Les nombreuses écoles techniques de la région constituent un groupe cible important pour Infrabel, Les élèves sont tous conviés au Job Days. Infrabel peut compter sur l’expertise des différents services de recrutement (comme Actiris).

Pour rappel, Bruxelles constitue le cœur du réseau ferroviaire belge. En semaine, près de 1.200 trains circulent chaque jour entre les gares de Bruxelles-Nord et de Bruxelles-Midi. Travailler dans cet environnement c'est donc relever un défi supplémentaire. L’AREA de Bruxelles a en charge l’entretien de quelque 410 kilomètres de voies principales et de 1.360 aiguillages.

Davantage d'informations sur : https://www.infrabel.be/fr/propos/travailler-chez-infrabel

 

“Geif mo buzze” - Ludieke manier om een job te “scoren”

Heel wat bedrijven zoeken mensen. Dat op zich is geen nieuws. Wat wel nieuw is, is de manier waarop Infrabel dit aanpakt. We gaan letterlijk naar de mensen toe in hun plaatselijke dialect. Met de campagne “Nen job bij Infrabel? D’office quoi!” proberen we de mensen op ludieke wijze warm te maken om bij Infrabel te komen werken.