Précisions sur le système d’aide à la conduite TBL1+ - 08/06/2016

Infrabel n’a pas reçu, de la part du Procureur du Roi en charge du dossier, l’autorisation de communiquer sur des éléments relatifs à l’enquête en cours. Infrabel ne fournira dès lors aucun élément de nature à perturber le travail de la justice. Suite aux informations parues dans la presse, Infrabel estime cependant nécessaire d’apporter quelques précisions sur le système d’aide à la conduite TBL1+.

  1. Le système de signalisation ferroviaire en Belgique est un système de signalisation lumineuse latérale. Ce système repose donc sur le respect absolu par les conducteurs des signaux lumineux qui se trouvent le long des voies.
  2. Afin d’aider les conducteurs dans cette responsabilité, un certain nombre de systèmes d’aide à la conduite ont été installés. Parmi ces systèmes d’aide à la conduite, on retrouve le système Memor/Crocodile, de conception ancienne, et le système TBL1+, dont l’installation a été accélérée suite à l’accident de Buizingen. Ces systèmes d’aide à la conduite n’ont pas vocation à se substituer à la signalisation latérale.
  3. Dans le cadre de la Commission parlementaire spéciale (sécurité du rail) mise en place au lendemain de l’accident de Buizingen, Infrabel s’est engagée à offrir un système d’aide à la conduite TBL1+. La couverture d’efficacité de ce système a été établie en tenant compte de critères objectifs permettant de quantifier un risque théorique. Comme indiqué  à la Chambre le 19 octobre 2011 lors de la présentation du masterplan ETCS, Infrabel s’est engagée à réaliser une couverture d’efficacité de 99,9%.
  4. Cette couverture d’efficacité était basée sur l’équipement de certains signaux protégeant les points les plus sensibles de notre réseau. Quelques 7.500 signaux ont donc ainsi été équipés de TBL1+ sur les 10.700 que compte le réseau ferroviaire belge.
  5. Le TBL1+ est la première phase de l’installation de l’ETCS sur l’ensemble du réseau d’ici à 2022. La protection optimale du réseau passe par l’ETCS, qui contrairement à TBL1+, n’est pas un système d’aide à la conduite, mais bien un système de sécurité qui est dès lors le nouveau système de signalisation et donc la nouvelle règle pour le conducteur.
  6. L’installation de l’ETCS sur le réseau belge se poursuit au rythme auquel Infrabel s’est engagée lors de la Commission sécurité du rail. A l’heure actuelle, 1.228 km de voies principales en réseau classique et sur les lignes à grande vitesse, soit 19% du réseau, est équipé de ce système de signalisation. La Belgique est actuellement le leader européen en matière du nombre de kilomètres de voies ferrées équipées de l’ETCS sur le réseau classique.

Depuis le dramatique accident de dimanche soir, Infrabel prête son entier concours à l’enquête en cours et respecte le secret qui l’entoure. Infrabel déplore, dès lors, la communication d’éléments entourant l’enquête et pouvant mener à des conclusions hâtives.