Infrabel victime d’une entente entre ses fournisseurs - 03/05/2017

Faisant suite à la sanction, par l’Autorité Belge de la Concurrence (ABC), de 5 fournisseurs qui, en « cartel », se sont entendus à ses dépens, Infrabel mettra tout en œuvre pour récupérer le préjudice financier qu’elle a subi.

Infrabel victime d'un cartel

Les faits sont en lien avec un marché d’équipements électriques, divisé en deux lots, passé en 2010. L’enquête menée par l’Autorité Belge de la Concurrence (ABC), en totale collaboration avec Infrabel, a révélé que certains agents ont, à l’insu de leur hiérarchie et en violation de toutes les règles internes, fait preuve d’une trop grande proximité avec les sociétés adjudicatrices concernées. Des informations ont facilité une entente sur les prix entre les 5 sociétés adjudicatrices au préjudice d’Infrabel.

Cependant, aucun fait de corruption et d’enrichissement personnel n’a été établi au cours de cette enquête. Seul un agent a transmis des informations confidentielles et sensibles. Dès la connaissance des faits, de lourdes sanctions disciplinaires ont été prises à son encontre.

Suite à ces révélations, Infrabel a toutefois renforcé les mesures visant à prévenir toute collusion entre ses agents et ses fournisseurs. Une nouvelle structure centralisant les achats a notamment été mise en place.

Infrabel tient à remercier l’Autorité Belge de la Concurrence pour son travail qui a permis d’établir ces faits répréhensibles. L’entreprise met dès à présent tout en œuvre pour réclamer, aux membres du cartel, des dommages et intérêts afin de compenser le préjudice qu’elle a subi (notamment les surcoûts). Elle étudie également les possibilités d’introduire une action en justice.