Un concept unique pour sensibiliser les jeunes grâce à la réalité virtuelle - 19/03/2018

Infrabel s’investit, depuis de longues années, dans la sensibilisation au respect des règles de prudence aux abords du domaine ferroviaire. Le gestionnaire de l’infrastructure dévoile aujourd’hui à Mouscron, et c’est une première en Wallonie, une expérience inédite : The Floor. Grâce à la réalité virtuelle et à un podium vibrant, des jeunes vivront une intrusion sur les voies… et les risques que cela comporte. L’an dernier, 16 personnes ont payé de leur vie de telles imprudences.

Un podium vibrant pour une expérience unique de réalité virtuelle

Un environnement virtuel réaliste, du bruit (via un casque) et les vibrations du podium… tels sont les ingrédients qui rendent l’expérience « The Floor » particulièrement impressionnante ! Chaque participant visionne ainsi un film à 360° qui le plonge dans la peau d’un individu qui ne respecte pas les règles de prudence aux abords des voies. Avec les conséquences que l’on imagine. Sur les 35m² du podium, jusqu’à 50 personnes peuvent vivre en même temps l’expérience.  

Ce nouveau concept est une version affinée de « THE BOX », notre conteneur de sensibilisation utilisé l’année dernière lors des festivals d’été pour la sensibilisation aux dangers du trespassing (intrusions illicites sur le domaine ferroviaire). « The Floor » est plus simple d’utilisation (plus facile à déplacer et à installer) et permet à davantage de personnes de vivre l’expérience de réalité virtuelle.

La nouvelle action de sensibilisation s’inscrit dans la stratégie de sécurité

Depuis de longues années, Infrabel attire l’attention sur les risques d’un comportement dangereux le long des voies, aux passages à niveau et dans les gares. Le non-respect des règles de circulation sur le domaine ferroviaire est un problème sociétal. En 2017, on a constaté une augmentation du nombre de trespassers (807 signalements - 7 morts) et du nombre d’accidents sur des passages à niveau (51 accidents - 9 morts). Malgré tous les efforts d’Infrabel, de la police et de Securail (SNCB), beaucoup d’usagers ne respectent pas le code de la route.

Les incidents aux passages à niveau et les ralentissements du trafic consécutifs aux signalements de personnes sur les voies constituent, aujourd’hui, la première cause de retards « externe » (donc non imputable aux opérateurs ferroviaires) des trains. En 2017, cela a représenté plus de 8h30 de retards cumulés chaque jour !

En plus des mesures infrastructurelles (notamment la pose de clôtures, de caméras, de tapis-obstacles, ponts/tunnels en remplacement de passages à niveau…) Infrabel investit également en permanence dans des campagnes de sensibilisation et des actions de sécurité. Nous nous adressons en premier lieu aux élèves, aussi bien de l’enseignement primaire que secondaire. « The Floor » est destiné aux jeunes à partir de 12 ans, mais convient également aux adultes. Son objectif est simple: conscientiser le plus grand nombre.

Mouscron, une première en Wallonie

Après sa présentation dans le cadre d’un congrès sur la sécurité routière organisé à Gand au début de ce mois, « The Floor » est aujourd’hui pour la toute première fois en Wallonie au sein de l’Institut « Le Tremplin » de Mouscron. Grâce à l’excellente collaboration de la Direction de cette école, proche des infrastructures ferroviaires, plusieurs centaines d’élèves pourront ainsi tenter cette expérience virtuelle.

Infrabel donne régulièrement des sessions pédagogiques dans les établissements scolaires avec la conviction que la sensibilisation des adultes de demain constitue un levier déterminant pour faire progresser la sécurité.