Bruxelles – Louvain, première ligne « classique » équipée de l’ETCS - 02/03/2012

Ce vendredi, « Bruxelles-Louvain » est devenue la première ligne du réseau ferroviaire belge (hors « lignes à grande vitesse ») équipée du système de sécurité européen « ETCS ». Cette étape importante s’inscrit dans la stratégie d’Infrabel et de la SNCB d’améliorer constamment la sécurité sur le réseau ferroviaire.

L’ETCS, un contrôle permanent de la vitesse

Jusqu’à ce jour, seules les lignes à grande vitesse du réseau (Liège-Frontière allemande et Anvers-Frontière néerlandaise) étaient équipées d’un système de signalisation capable de contrôler en permanence le parcours d’un train et d’actionner automatiquement - et de manière continue - un freinage lors du dépassement de la vitesse maximale autorisée ou lors du franchissement d’un signal rouge.

Ce vendredi, Bruxelles-Louvain est devenue la 1ère ligne ferroviaire « classique » dotée de l’ETCS (European Train Control System). Les trains à grande vitesse ainsi que les trains en service intérieur auront progressivement recours à ce système de sécurité sur la L36 ; ainsi que sur toute ligne amenée à être équipée d’ETCS.

Les 28 km séparant Bruxelles et Louvain sont pourvus de l’ETCS niveau 1: les informations sont transmises depuis les balises placées dans la voie vers le poste de conduite.

De nombreux tests de sécurité à bord de trains spéciaux

La bonne transmission de données entre les voies et le poste de conduite a été vérifiée - au moyen de caméras et d’ordinateurs - lors de pas moins de 140 « trajets tests » réalisés à l’aide de trains spéciaux. Infrabel a également effectué des tests de vitesse; les trains équipés de l’ETCS étant autorisés à circuler à une vitesse maximale de 200 km/h.

A l’issue de ces tests, et sur base d’un dossier de sécurité, l’organisme public indépendant Belgorail a délivré les certificats nécessaires. En février, le Service de Sécurité et d’Interopérabilité des Chemins de Fer (SSICF) du SPF Mobilité et Transports a donné son autorisation pour la mise en service de l’ETCS.

Dans le même temps, les nouvelles motrices « Desiro » ont vu leur système ETCS homologué.

Un travail constant d’amélioration de la sécurité

Cet événement s’inscrit dans la stratégie d’Infrabel et de la SNCB d’augmenter progressivement le niveau de sécurité du réseau ferroviaire belge :

  • Fin 2022, Infrabel aura installé l’ETCS sur l’entièreté du réseau ;
  • Fin 2023, l’ensemble du matériel roulant de la SNCB en sera équipé.

Présenté le 19 octobre 2011 à la Commission Spéciale Sécurité ferroviaire, ce « Masterplan ETCS » attend encore l’approbation du gouvernement.

Entretemps, Infrabel et la SNCB poursuivront leurs efforts respectifs en vue d’implémenter de manière accélérée la TBL1+ sur l’infrastructure ferroviaire (actuellement +/- 73% de taux d’efficacité) et à bord du matériel roulant (actuellement 72% des trains). Fin 2012, Infrabel aura installé ce système d’aide à la conduite dans tous les nœuds ferroviaires importants du réseau. Fin 2013, la SNCB aura équipé l’ensemble de ses trains.

La TBL1+, qui déclenche un freinage automatique si un train dépasse un signal rouge et s’il dépasse la vitesse de 40 km/h à 300m en amont d’un signal rouge, est parfaitement compatible avec l’ETCS.