RER: les travaux relancés - 28/03/2018

Ce 28 mars, les travaux du RER ont été relancés en présence du Premier Ministre, Charles-Michel, et du Ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot. Cette relance de la mise à 4 voies sur les lignes Bruxelles-Ottignies et Bruxelles-Nivelles a été rendue possible grâce à l’apport du Gouvernement.

Un financement pour relancer les travaux RER

La relance des travaux du RER a été officialisée ce matin, à Hoeilaart en présence du Premier Ministre, Charles-Michel, et du Ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot. Cette reprise des chantiers est possible grâce à un apport du Gouvernement fédéral. Celui-ci a en effet décidé de consacrer un milliard € pour réaliser un ensemble de projets stratégiques pour la mobilité ferroviaire. A ce milliard, s’ajoutent des préfinancements régionaux et le solde subsistant dans le Fonds RER. Ces moyens financiers forment ensemble notre « Plan Stratégique Pluriannuel d’Investissement 2018-2031 ».

Bruxelles-Ottignies (Ligne 161)

En concertation avec la SNCB, une nouvelle stratégie a été adoptée : travailler tronçon par tronçon. Les travaux débuteront par la ligne 161 (Bruxelles-Ottignies), entre la gare de Watermael et l’entrée de La Hulpe. Le passage à 4 voies sur cette portion apportera plus de confort pour l’exploitation et un bénéfice direct pour les usagers. La mise en service est prévue à l’horizon 2024.

Les travaux consisteront à placer les sous-couches (l’assise des rails) ainsi que les nouvelles voies, les dispositifs de signalisation/sécurité et d‘alimentation électrique (caténaire). Le challenge pour Infrabel et TUC RAIL est de réaliser ce chantier sans répercussion négative sur la régularité des trains et sans interrompre le trafic. Il s’agit d’un défi, car les anciennes et les nouvelles voies devront s’entrecroiser.

Le deuxième tronçon, entre Ottignies et la bifurcation vers Louvain-la-Neuve, sera également relancé rapidement. D’une longueur plus réduite et ne nécessitant pas le déplacement des voies existantes, le chantier sera finalisé fin 2023. Enfin, la mise à 4 voies du troisième tronçon, entre l’entrée de La Hulpe et Ottignies, débutera d’ici 2 ans. Le chantier sera terminé fin 2026. Les travaux complémentaires d’aménagement de la gare d’Ottignies et de ses abords s’achèveront à l’horizon 2029.

Bruxelles-Nivelles (Ligne 124)

Dans la seconde moitié de cette année, le chantier entre Waterloo et Braine-l’Alleud sera relancé à son tour. La mise en service des 4 voies du tronçon « Waterloo – Braine-Alliance » et l’ouverture du point d’arrêt de Moensberg (Uccle) sont prévues pour 2025. Les travaux de génie civil ne sont achevé que sur environ 1/3 de la distance totale de 23km. La relance des travaux en Flandres et à Bruxelles est conditionnée par l’attribution des nouveaux permis.

Le RER, pour une mobilité repensée autour de Bruxelles

Pour rappel, le RER – Réseau Express Régional – consiste en la mise à 4 voies de 5 axes ferroviaires dans un rayon de 30km autour de Bruxelles. Cette capacité doublée permet la circulation des trains rapides sur les deux voies centrales. Sur les voies latérales, les trains locaux peuvent continuer à circuler. L’offre aux voyageurs est ainsi étendue, avec un train local tous les quarts d’heure.