Innovation : Infrabel distinguée au niveau international - 02/11/2017

Infrabel a été distinguée par Price Waterhouse Coopers et Mainnovation au sujet de l’entretien proactif de l’infrastructure ferroviaire. Dans un rapport des deux sociétés de consultance, notre entreprise se démarque grâce à l’utilisation des nouvelles technologies.

« The smart Railway » est un vaste projet de numérisation de l’ensemble de l’infrastructure ferroviaire entrepris par Infrabel. Partout sur le réseau, des senseurs ont été placés. Aiguillages, voies ou caténaires par exemples en ont été équipés. Des milliers d’informations sont ainsi recueillies par nos trains de mesure. Grâce un système centrale, l’ensemble des données est géré afin de fournir une image précise du réseau.

Infrabel : une entreprise exemplaire

Dans une étude intitulée « Predictive Maintenance 4.0 », Price Waterhouse Coopers et Mainnovation ont analysé la situation d’Infrabel comme de 280 autres compagnies. Il découle de l’étude qu’Infrabel apparaît exemplaire dans le domaine de l’entretien de l’infrastructure ferroviaire. En matière de pro-activité dans le secteur ferroviaire, notre entreprise réalise ainsi un score lui permettant d’apparaître exemplaire au niveau des bonnes pratiques et de l’innovation. De quoi rendre fières les équipes d’Infrabel travaillant au concept de 4ème Révolution lancé en 2013 ! 

Résumé des initiatives prises par Infrabel

Smarter M

Smarter M vise une gestion intégrée de nos assets afin d’atteindre une utilisation sur mesure des ressources matérielles et des équipes.

Tablettes

Depuis quelque temps déjà, nos agents affectés aux voies et à la signalisation se rendent sur le terrain munis de tablettes. C’est sur celles-ci qu’ils peuvent facilement consulter leurs ordres de travail, comme mesurer un aiguillage ou contrôler la tension... Toutes ces données sont scannées ou saisies au format électronique. Grâce à une gestion numérique centralisée de toutes les informations, Infrabel assure un suivi plus efficace et plus rapide des travaux de maintenance.  Cela permet d’anticiper les travaux de maintenance.

Au niveau de la signalisation, nos agents ont commencé à utiliser les tablettes en novembre 2015. En juin 2015, le système a été déployé. Aujourd’hui, 450 techniciens sont déjà équipés de ce nouvel outil de travail. Les premiers résultats sont positifs et on assiste à une augmentation de la productivité.

Trains de mesure

Pour mesurer l’infrastructure ferroviaire, Infrabel utilise différents type de train de mesure :
•    train de mesure ETCS
•    train de mesure destiné à mesurer les voies, 
•    train pour mesurer les caténaires.

Règle digitale

Aux endroits où il est impossible d’utiliser le train de mesure, une partie de nos aiguillages est mesurée manuellement au moyen d’outil numérique. Nos aiguillages doivent être mesurés périodiquement. Un aiguillage est un appareil de voie qui nécessite un réglage précis. Cette opération est désormais effectuée de manière électronique, et toutes les données sont stockées et gérées en un point centralisé. Ainsi, nous pouvons collecter et gérer plus rapidement et plus précisément les données. Les différentes équipes d’Infrabel peuvent dès lors se baser sur la même source de données.

Actuellement, nous utilisons une soixantaine de règles digitales. Le projet a démarré en mai 2016.

Railview

Toutes les informations numériques de notre infrastructure ferroviaire sont rassemblées et projetées sur une carte numérique. Cette carte nous permet de planifier encore mieux nos travaux de maintenance. Elle permet trouver la route optimale pour permettre à nos équipes de se rendre sur place au plus vite. Il s’agit d’une sorte de super GPS donnant à nos agents une vue claire de ce qu’ils vont faire, à quel endroit, et comment s’y rendre le plus vite possible. Avoir un personnel mieux préparé et plus rapidement sur place, c’est aussi pouvoir régler plus vite une panne, un problème, un incident ou une opération de maintenance. Tout bénéfice pour la sécurité et la ponctualité.

Drones

Infrabel emploie des drones pour inspecter l’infrastructure ferroviaire. En ce moment, les drones sont principalement utilisés pour contrôler nos antennes GSM-R. Nous avons l’intention d’étendre encore l’utilisation de ces nouveaux outils. Par exemple, pour l’inspection des caténaires et des ouvrages d’art,  des endroits qui ne sont pas toujours faciles d'accès.

Simulateur 3D

Depuis mars 2017, nos factionnaires sont formées dans un environnement virtuel. Les factionnaires ont pour mission d’avertir leurs collègues qui travaillent sur les voies. Ils sont également en contact avec la cabine de signalisation. Des scénarios préprogrammés permettent à nos agents de s’exercer dans différentes situations de risque. Au total, environ 2.600 factionnaires seront formées sur ce simulateur 3D. La formation est organisée tous les trois ans.