Déraillement d’un train de marchandises à Aubange : une voie probablement remise en service mercredi - 22/05/2017

Nos équipes techniques travaillent sans relâche pour réparer l'infrastructure après le déraillement d'un train de marchandises survenu dans la nuit de jeudi à vendredi dernier à Aubange Les réparations se concentrent actuellement sur la voie la moins endommagée, qui devrait en principe être remise en service mercredi matin.

​Déraillement d'un train de marchandises à Aubange

Depuis le déraillement vendredi, 23 des 25 wagons du train ont pu repartir vers la France par le rail. Les deux wagons accidentés ont été évacués au moyen de deux grues et nos équipes travaillent sans relâche.

Le coût des dégâts à l’infrastructure ferroviaire est estimé à 5 millions d’euros. Pas moins de 26 km de voies, 13 km de traverses en béton (ou 21.700 pièces), 7 aiguillages et le revêtement de différents passages à niveau, devront être remplacés ou réparés. Des réparations qui vont probablement encore durer plusieurs semaines.

Sur la voie la moins endommagée, 300 mètres doivent être remis en état. Une fois les travaux terminés, des tests de sécurité seront réalisés, ce qui permettrait de rouvrir cette voie à la circulation ferroviaire mercredi matin.

Une fois cette voie remise en service, les trains de voyageurs et de marchandises pourront à nouveau circuler, à vitesse réduite, jusqu'à Athus et Arlon. À Arlon, des possibilités de correspondance seront mises à disposition des voyageurs pour le Grand-Duché de Luxembourg. Actuellement, les trains restent limités à Virton, où des navettes de bus sont prévues.

La ligne ferroviaire sur laquelle est survenu l'accident relie les ports belges au sud de l'Europe et est la deuxième plus importante du pays en termes de transport de marchandises. Quelque 400 trains y circulent par semaine en Belgique.