MobiPulse

Infrabel publie quotidiennement un baromètre de ponctualité des grands axes. Il s'agit d'un nouvel outil de communication à destination des usagers du rail, appelé MobiPulse. Ce baromètre donne deux fois par jour (après les heures de pointe) le temps de parcours moyen pour relier Bruxelles et la province via les principaux axes. Ce complément d’informations aux statistiques mensuelles a pour objectif d’offrir aux navetteurs une vue « plus instantanée et plus ciblée » de la ponctualité. Cette initiative, qui vise à se rapprocher le plus possible de l'expérience du navetteur, se veut transparente et constitue également un premier pas vers une politique plus ouverte concernant la communication de nos données.

Temps de parcours moyen entre Bruxelles et 10 villes de province

Le baromètre "MobiPulse" se compose d'une carte simple et facile à lire qui est mise à jour deux fois par jour: à 11h et 21h. Ce nouvel outil donne aux navetteurs un aperçu clair de la ponctualité du trafic ferroviaire durant les heures de pointe matinale et vespérale.

Consultez Mobipulse ici

 

Concrètement, MobiPulse collecte différentes données :

  • Temps de parcours moyen et pourcentage de ponctualité : pour la pointe matinale (entre 6h et 9h) le calcul se fait au départ des 10 grandes gares belges (Namur, Liège, Charleroi, Mons, Tournai, Binche, Anvers-Central, Gand-Saint-Pierre, Courtrai et Hasselt) vers Bruxelles-Central. Pour la pointe vespérale (entre 16h et 19h) le même principe est appliqué mais dans le sens inverse (Bruxelles-Central vers les villes de province).
  • Comparaison indicative avec le trafic routier : MobiPulse montre également le temps de parcours moyen en voiture pendant les mêmes heures de pointe pour un trajet similaire (matin du centre de ces grandes villes au centre de Bruxelles et le soir dans la direction opposée). Pour ce faire, Infrabel utilise les informations provenant de diverses applications de trafic en temps réel.
  • Coût et empreinte écologique : la carte contient également des informations sociétalement pertinentes, telles que le coût et les émissions de CO2 de chaque trajet. Cela donne au navetteurs une image indicative des performances mutuelles des différents modes de transport.
  • Incidents : un aperçu des principaux incidents qui ont perturbé le trafic ferroviaire sur l'ensemble du réseau ferroviaire belge est également disponible sur cette carte.

Se rapprocher de l'expérience du navetteur

Ce moyen de communication supplémentaire, développé à l'initiative d'Infrabel et proposé par Infrabel, a pour objectif de correspondre au mieux à la perception des navetteurs sur les trajets les plus utilisés lors des heures de pointe.

Dans la presse ou lors des tables rondes qu'Infrabel organise régulièrement, les associations de voyageurs ont répété à plusieurs reprises qu'il fallait un outil qui "reflète mieux l'expérience réelle du navetteur". Avec ce baromètre, Infrabel veut répondre à cette demande. 

Au cours des prochains mois, Infrabel intensifiera également ses efforts pour mettre en œuvre une politique intégrée et ouverte concernant la communication de ses données.

Sur le plan méthodologique, la méthode de calcul du pourcentage de ponctualité reste inchangée. Comme le prévoit le contrat de gestion d'Infrabel, un train est considéré comme retardé s'il est en retard de 6 minutes ou plus à son arrivée à destination.