Formation des services de secours au transport de matières dangereuses - 15/05/2017

Pendant deux week-ends, Infrabel a organisé à destination des services de secours une formation pratique axée sur le transport ferroviaire de matières dangereuses. En collaboration avec différents partenaires, un module pratique agréé a été proposé pour la première fois en complément des formations théoriques dispensées antérieurement par Infrabel.

RID

Seuls 5 pour cent du transport de matières dangereuses s’effectue par rail, alors qu'il s’agit de l’un des modes de transport de matières dangereuses les plus sûrs. Lorsque les services de secours sont néanmoins appelés en intervention, certains éléments requièrent bien entendu une approche très spécifique.

Pour attirer l’attention des services de secours sur ces priorités concrètes d'intervention, Infrabel a organisé dans le passé plusieurs formations à caractère théorique. Cette fois, la théorie a été appliquée à la pratique, à savoir les vendredi 5 et samedi 6 mai au LCI de Ronet, et les 12 et 13 mai au LCI d’Anvers-Berchem. Ces formations se sont déroulées avec la collaboration de la Direction générale Sécurité civile du Service Public Fédéral Affaires intérieures, le secteur chimique (BASF), VTG Rail Europe, l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) et Lineas (B-Logistics).

À Ronet, nous avons accueilli 150 participants, et à Anvers-Berchem, 180. Au cours des ateliers pratiques, les pompiers et les autres effectifs d’urgence ont notamment appris à reconnaître rapidement la nature des matières dangereuses transportées. Ils ont également appris à repérer si un wagon est bien protégé contre les fuites, ainsi qu’à mettre à l’arrêt une locomotive diesel ou électrique. Quid si le service des pompiers doit utiliser la lance d’incendie avec des caténaires sous tension à 3 000 à 25 000 volt ? Des questions concrètes, pratiques auxquelles les services de secours peuvent être confrontés et auxquelles notre formation répond.

Formation agréée

Par chance, il est rare que les services de secours soient appelés pour intervenir dans des incidents impliquant le transport de matières dangereuses. Pour être préparé au mieux à faire face à cette éventualité, il est essentiel de partager des expériences de terrain, afin de permettre aux services d’intervention de chaque fois mieux évaluer et gérer les opérations de secours.

La formation bénéficie de l’agrément du Centre fédéral de connaissances pour la Sécurité civile. Elle est destinée principalement aux pompiers, mais également aux agents de police et aux fonctionnaires de planification d’urgence.