Sécurité

L'épave en tournée (décembre 2016 - février 2017)

Épave Infrabel
Période de diffusion 06/12/2016 - 06/02/2017

Chaque jour, des dizaines d’automobilistes et d’usagers faibles négligent les feux rouges et les barrières fermées des passages à niveau. En 2016, nous avons recensé pas moins de 391 incidents à hauteur de passages à niveau, dont 45 accidents. Souvent avec des conséquences tragiques.

Pendant deux mois, Infrabel a confronté petits et grands, jeunes et moins jeunes aux restes d’une épave de voiture. Le but de cette campagne ? Rappeler à tous les usagers de la route les règles de circulation lorsqu’ils traversent un passage à niveau, et leur montrer les conséquences possibles du non-respect de ces règles de sécurité.

Statistiques des accidents aux passages à niveau

Nous souhaitons éviter autant que possible les accidents aux passages à niveau, ces endroits critiques où la route croise nos voies ferrées. Les campagnes de sensibilisation destinées au grand public restent indispensables. Les statistiques le prouvent : en 2016, nous avons recensé 391 incidents aux passages à niveau, dont 45 accidents. À la suite de ces 45 accidents, 8 personnes ont été grièvement blessées et 4 personnes sont décédées.

Au-delà des souffrances humaines occasionnées, ces accidents ont aussi un impact sur la ponctualité du trafic ferroviaire : les incidents aux passages à niveau ont engendré, en moyenne, en 2016, 2 heures et 11 minutes de retard par jour.

Infographie chiffres 2016 bilan passages à niveau

Épave et flyers

Flyer campagne l'épave en tournée

Pour conscientiser la population, nous avons parcouru le pays avec une voiture qui avait été percutée par un train à un passage à niveau. L’épave a été exposée en différents endroits de Flandre et de Wallonie, à proximité de passages à niveau fort fréquentés, près d’une gare ou sur la place du marché.

Nous avons ensuite distribué des flyers (un marque-page en forme de croix de Saint-André donnant des astuces relatives à la sécurité) aux passants et aux usagers de la route qui traversaient un passage à niveau dangereux. Nous avons également distribué des clés USB en forme de croix de Saint-André pour récompenser les personnes qui avaient respecté les règles de sécurité aux différents passages à niveau.

Contrôles

Tout au long de nos actions de sensibilisation dans les dix provinces de Belgique, nous avons pu compter sur le soutien des  polices locales, de la police fédérale des chemins de fer et de Securail (SNCB). Leurs agents ont procédé à des contrôles à hauteur de plusieurs passages à niveau dangereux. Au total, 2 procès-verbaux ont été dressés en Flandre (à l’encontre d’un piéton et d’un automobiliste) et 16 en Wallonie (quatre piétons et douze automobilistes, avec retrait immédiat du permis de conduire pour l’un d’entre eux).

Toute personne prise en infraction est passible d’une amende de plusieurs centaines, voire de plusieurs milliers d’euros. Franchir un passage à niveau fermé constitue en effet l’une des infractions les plus graves du code de la route. Toute infraction peut entraîner un retrait de permis, même si le contrevenant circule à pied.

Infographie bilan campagne épave en tournée

Résultats de la campagne

Infrabel a sensibilisé plus de 13 000 personnes dans le cadre de cette action. Au total, 7.500 flyers ont été distribués en Flandre et 6.400 en Wallonie. Plusieurs milliers de passants ont été particulièrement impressionnés par l’épave et il est certain qu’ils y réfléchiront dorénavant à deux fois avant de franchir un passage à niveau fermé.

Nous espérons qu’il en sera de même pour vous... Ne devenez pas une statistique !

Plus d’informations sur nos mesures visant à prévenir les accidents aux passages à niveau.

Autres ressources