Empêcher les intrusions sur les voies

Enfreindre la loi et marcher sur les voies en gare ou ailleurs sur le réseau s'est soldé par 7 morts et 7 blessés graves en 2017. Les personnes non autorisées le long des voies ne sont autres que ces imprudents qui marchent sur les voies ou à leurs abords, pour prendre un raccourci par exemple. Un lourd bilan mais également un triste record. Il n’y a jamais eu autant de trespassers sur le réseau ferroviaire belge que l’année passée.

Intrusion sur les voies

Le trespasser type est un homme âgé de 18 à 34 ans. Il s’agit souvent d’un navetteur et il habite généralement à proximité de l’infrastructure ferroviaire. C’est ce qui ressort d’une enquête... Les chiffres de 2017 montrent que presque la moitié (45%) des trespassers souhaitait prendre un raccourci.

Conséquences de l'intrusion sur les voies

Ponctualité

Le phénomène des personnes non autorisées le long des voies a provoqué non seulement des souffrances humaines, mais également de nombreux retards: 140.312 minutes en 2017, ou plus de 6 heures par jour en moyenne. 

Il n'est pas vraiment étonnant que marcher sur les voies entraîne de gros retards pour le trafic ferroviaire. En effet, la procédure de sécurité stipule que, lorsque le conducteur de train repère des personnes marchant le long des voies, le trafic ferroviaire doit être mis à l'arrêt immédiatement. Les retards qui en résultent peuvent être très importants. Faites grâce de cette torture aux voyageurs en empruntant toujours le tunnel, le pont ou le passage à niveau sécurisé à proximité pour traverser les voies en toute sécurité.

Traumatisme du conducteur de train

Il n'y a pas que la personne non autorisée le long des voies ou le voyageur : le conducteur de train peut lui aussi être victime d'un comportement dangereux aux abords des voies. Il éprouve la peur de sa vie face à l'apparition soudaine d'une personne sur les rails et au freinage brutal qui s'impose alors. Le heurt d'une personne est, pour les conducteurs, l'un des événements les plus traumatisants qui soient. 

Actions Infrabel contre les intrusions sur les voies

Si enfreindre la loi et marcher sur les voies a de graves répercussions sur la ponctualité, la sécurité n'en reste pas moins la priorité absolue d'Infrabel. Voilà pourquoi nous nous consacrons pleinement à la sécurisation des points les plus sensibles et à l'élaboration de mesures techniques et infrastructurelles contre la présence de personnes dans les voies :

Tapis obstacle
  • Installation de tapis obstacles : ces tapis rendent pratiquement impossible – en raison de leur surface inégale – la traversée intempestive des voies.
  • Clôtures : des clôtures sont installées autour des zones sensibles. On en distingue deux sortes : les clôtures naturelles comme les buissons touffus et les clôtures artificielles comme les barrières.
  • Panneaux d'interdiction : de nouveaux panneaux d'interdiction sont placés au bord des quais.
  • Pour que les gens prennent durablement conscience des dangers et autres conséquences du trespassing, une sensibilisation se révèle nécessaire. C'est pourquoi Infrabel lance régulièrement des campagnes de sensibilisation. En outre, nous organisons régulièrement, en collaboration avec la SNCB (Securail) et la Police des chemins de fer, des actions de contrôle à grande échelle afin de surprendre et de verbaliser les personnes non autorisées le long des voies. Découvrez ici un aperçu de toutes nos campagnes de sensibilisation au sujet de la marche sur les voies.

Sécurité sur les quais

Ne restez pas trop près du bord du quai

Les trains, très rapides et fort massifs, créent une énorme turbulence lors de leur passage. L'intensité de ce phénomène est telle que vous pourriez tomber sous le train en restant trop près du bord du quai. Pour rappeler aux usagers de s'éloigner des voies, Infrabel a fait placer des marquages sur les quais, comme une ligne jaune de sécurité ou des dalles tactiles.

Il arrive que des trains longent la gare à vive allure sans s'arrêter. Les trains en passage sont annoncés afin que vous puissiez prendre vos distances à temps.

Vous avez laissé tomber quelque chose sur les voies ?

N'allez pas le chercher vous-même, mais adressez-vous au personnel de la gare.

Changer de quai ?

Il est extrêmement dangereux de traverser les voies sans respecter certaines règles de prudence. Pour rejoindre un autre quai, empruntez toujours un passage sécurisé, Que ce soit une passerelle, un passage sous voies ou un passage à niveau sécurisé. Votre vie vaut tout de même bien un petit détour.

Autres ressources